lundi 4 décembre 2017

Les Fragiles

Auteure: Cécile Roumiguière
Éditeur: Sarbacane
Collection: Exprim'
Pages: 200
Parution: avril 2016
EAN: 9782848658629

Drew a dix-sept ans, on est grand à dix-sept ans. Pourtant, dans sa tête, Drew est encore cet enfant de neuf ans qui a pris le racisme de son père en plein plexus.
Drew déteste son père tout en cherchant à lui plaire. Jusqu'au jour où il rencontre...
Sky, une fille aussi fêlée que lui. Et solaire. Et belle! Une fille qui, comme lui -mais comme son père aussi-, est une fragile.



"C'est bien la vie, ça: on croit tout prévoir, avoir tout bon, et paf, il y a un truc qui vient tout gâcher.

Mon avis: 

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, il fallait toujours se réhabituer au point de vue d'un personnage et d'une période. Le temps n'était pas toujours le même. Mais sinon, l'histoire est une claque, on s'en prend plein la tête. Le racisme, et surtout ce que ça a eu comme conséquences sur un enfant qui était éduqué dans ces conditions est abordé, et ce thème est parfaitement mené par l'auteure.

On voit la vie, depuis un évènement marquant, de Drew à travers ses yeux d'enfants et d'adolescent. On voit ce que son père lui fait subir, les propos qu'il tient devant lui alors qu'il n'est encore qu'un enfant. On découvre la relation de se parents, le mal de l'enfant et surtout la haine qui grandit en lui et qu'il essaye d'étouffer. On suit ce personnage qui est perdu et qui souffre
Les personnages qui nous sont présentés sont magiques. Drew avec l'aide de Sky apprend à se confier, à faire confiance à quelqu'un et à prendre confiance en lui. Il se lance dans la quête de lui même et cherche à pouvoir se protéger de son père. Sky est franche, elle est pleine de vie et elle aide Draw à 'grandir' même si parfois elle essaye de le rendre 'normal'.

L'auteure sait nous transporter avec ses mots dans une réalité violente, une réalité qui nous bouleverse et nous chamboule et une réalité qui existe bel et bien. On ne peut poser ce livre sans y réfléchir après coup, parce qu'on sait que des personnes avec ces pensées existent encore. Pourquoi n'acceptent-ils pas l'autre? Pourquoi tant de haine?
Un roman époustouflant qui vaut le coup d'être lu!

 

jeudi 30 novembre 2017

Cold Winter Challenge


Et me revoilà pour ma deuxième participation à ce fabuleux Cold Winter Challenge qui a lieu comme tous les ans dans cette magique période de l'année qu'est l'hiver et Noël. Il est vrai que je suis plutôt une fille de l'été et que le froid et voir les journées se raccourcirent me déprime un peu. Mais le Cold Winter Challenge rend cette période beaucoup plus agréable car ça me donne envie de lire dans un univers froid ou cocooning.

Que faut-il savoir?

Ce challenge dure du 1er décembre 2017 au 31 janvier 2018. Pour valider ce chalenge il suffit d'avoir validé un thème minimum. Et dans chaque thème, pour le valider, il faut lire minimum un livre, il n'y a pas de maximum et vous êtes libre de vous en préparer un pour chaque jour!
Cette année c'est Margaud Liseuse qui s'est chargé de nous concocter des thèmes différents qui sont les suivants:
  • La magie de Noël
Lire un livre en lien avec Noël, de près ou de loin. Parfait pour ce mois de décembre qui arrive à faire monter cette douce ambiance de fête.
  • Flocons magiques
Pour celui-ci, il s'agit de lire du fantastique, du fantasy.. un livre magique sans avoir forcément de lien avec Noël ou l'hiver.
  • Marcher dans la neige
Celui-ci est parfait si vous aimez visiter les pays du grand froid sans sortir de votre couverture. Il s'agit ici de lire un nature writing ou un livre de voyage qui se passe sous la neige, dans un pays où il fait froid... 
  • Stalactites ensanglantés
Rien de mieux qu'une petite dose de frissons pendant les fêtes, ce thème est parfait pour tout ce qui est thriller, policier, polar... durant une période hivernale.

 
   Ma Pile à Lire

  • La magie de Noël 
- Un chant de Noël de Charles Dickens
- Flocons d'amour de John Green - Maureen Johnson - Lauren Myracle

  • Flocons magiques
- Les annales de la compagnie noire tome 1, La compagnie noire de Glen Cook 
- L'épouvanteur tome 2, La malédiction de l'épouvanteur de Joseph Delaney
- À la Croisée des Mondes tome 2, La tour des Anges de Philip Pullman

  • Marcher dans la neige
- L'année du Tigre de Alison Lloyd


Voilà mon petit programme et comment vous dire que j'ai hâte de le commencer! J'ai déjà préparé ma playlist de Noël et plein de recettes gourmandes que je vous partagerais!






dimanche 26 novembre 2017

Le copain de la fille du tueur

Auteur: Vincent Villeminot
Éditeur: Nathan
Collection: -
Pages: 279
Parution: septembre 2016
EAN: 9782092565223

Charles vient d'intégrer un internat pour "gosses de riches", perdu au coeur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils tuent le temps comme ils peuvent, allumant fausses révolutions et vrais incendies... jusqu'à l'arrivée de Selma. 
Elle est mystérieuse, solaire, solitaire... et fille d'un trafiquant de drogue en cavale.




"Ça ne se mérite pas. C'est un miracle.

Mon avis:

Lu en un après midi, il m'a transporté dans un autre monde. Un monde que je ne connaissais pas, que ce soit celui des riches ou celui de la mafia. Ce livre est très difficile à mettre dans une case car en plus de la romance principale on assiste à du fantastique, à du policier et à du voyage. L'auteur nous en fait voir de toutes les couleurs et c'est addictif.

Le début de ce roman est assez étrange, je ne comprenais pas ce qui se passait et l'amitié entre Charles et Touk-E commence bizarrement. On nage un peu dans le brouillard avant que l'on voit arriver Selma, on ne comprend pas ce qu'ils font, en quoi exactement cela consiste et ça m'a perturbé. Ce livre est curieux car il nous représente les relations avec une telle légèreté alors que quand on y pense, c'est malsain. Les relations entre les personnages sont malsaines, toxiques. On dirait une sorte de Roméo et Juliette, avec toute la tragédie comme quoi cette histoire d'amour ne peut avoir lieu pour plein de raisons différentes qu'on découvre au fur et à mesure. C'est un surprenant mélange entre la tragédie et le comique mais dans un roman avec des touches de toutes les couleurs sous une poésie qui m'a fait fondre.

Les personnages, qu'est ce que je les ai aimé. Ils sont brillants, différents, ont des défauts, sont humains et veulent refaire le monde à leur sauce. En plus ils sont dans un cadre qui les font agir d'une certaine manière, ce sont des rebelles, ils ne rentrent pas dans le lot de cette "école pour riches". Ils m'ont paru, en quelque sorte, invincibles et brisés, ils formaient à eux trois le "club des enragés/ révolutionnaires".

L'auteur a pris un gros dilemme en faisant un mélange de tous styles différents pour écrire cette romance, c'est ce qui m'a conquise. Même si j'étais un peu perdue quand le fantastique est venu de la partie, j'ai tout de suite retrouver pieds. Je l'ai adoré pour cet originalité et ce challenge de ne pas porter d'étiquettes spécifiques.

samedi 25 novembre 2017

L'épreuve tome 0, L'ordre de tuer

Auteur: James Dashner
Éditeur: Pocket Jeunesse
Collection: -
Pages: 349
Parution: avril 2015
EAN: 9782266247115

Treize ans avant que Thomas entre dans le Labyrinthe, une éruption solaire a frappé la Terre. Mark et Trina ont survécu à la catastrophe. Mais cette terrible épreuve n'est rien comparée à ce qui les attend. Une étrange épidémie se répand aux États-Unis, elle frappe de folie les individus qu'elle atteint. Pire, elle met en danger jusqu'à l'existence de la race humaine!
Convaincu qu'il existe un moyen de sauver les malades, Mark et Trina sont bien décidés à le trouver... s'ils parviennent à rester en vie. Dans ce monde dévasté, certains préfèrent tuer pour que personne ne découvre la vérité.

"Peur ? Tant mieux. Un bon soldat a toujours peur. Rien de plus normal. C'est ta réaction à cette peur qui va te grandir ou te détruire.

Mon avis:

Après avoir eu un énorme coup de cœur sur la trilogie, je ne voulais pas vraiment lire ce livre mais La Braise. Mais l'ayant vu à la bibliothèque j'ai quand même voulu découvrir le monde pendant la catastrophe, sous le chaos et comment tout c'était mis en place.

C'est une grosse déception. Je m'attendais à des révélations et il y en a très peu. En fait c'est une sorte de nouvelle histoire dans le monde qui s'écroule, donc on voit bien le monde en destruction avec les éruptions solaires, la fonte des glaces, et la Braise qui arrive mais le pourquoi du comment n'est pas expliqué. Il me manquait toutes ces explications pour à la place suivre la survie d'un groupe. Je ne dis pas que ce n'est pas intéressant car j'ai plongé dans l'action, dès qu'on pense que c'est fini il y a de nouveau quelque chose qui arrive.

Les personnages sont attachants, leur histoire nous bouleverse même si on reste en surface. J'ai eu le sentiment qu'on a pas eu le temps de les connaître assez, de les 'apprendre' pour les apprécier encore plus. 

J'en attendais beaucoup plus de ce préquel à tous niveaux, je ne l'ai pas trouvé utile vu qu'il ne nous apprend rien de nouveau. Il nous manque toujours le pourquoi du comment.

jeudi 23 novembre 2017

Les anges de l'abîme

Auteur: Magnus Nordin
Éditeur: Rouergue
Collection: doado noir
Pages: 341
Parution: octobre 2014
EAN: 9782812607165

Lorsque Alice fait sa rentrée au lycée de Fjärlunda, elle est tout de suite prise en main par une jeune enseignante sympa, Molly Zetterholm, qui semble très proche de certains élèves. Elle qui déménage sans cesse apprécie de ne plus être seule. Très vite, elle rejoint leur groupe secret, les Anges de l'abîme
Car, dans cette ville en apparence tranquille, chacun a ses zones d'ombres. Fausses identités, pseudos: on ne sait jamais qui se tient derrière l'écran lorsqu'on tient une conversation en ligne.


"C'est étrange, elle se souvient parfaitement de ce moment. Comme si Noa avait vraiment existé. Car elle était incapable de renoncer au sentiment de bonheur que ces trois petits mots avaient éveillé en elle: tu es belle.

Mon avis:


Lorsque j'ai vu ce roman, j'ai tout de suite su que ça allait être un bouleversement et le résumé n'explique en rien ce que ce livre cache derrière sa mystérieuse couverture.  
L'entrée dans l'histoire est déroutante, on ne sait pas qui on suit, on remonte dans le temps puis on va dans le futur pour suivre d'autres personnages, mais tout se croise. 
C'est un roman qui évoque des sujets difficiles et sensibles, âmes sensibles s'abstenir! 
Le thème abordé est le viol, les rencontres sur internet qui tournent mal, les accusés qui sortent sans avoir été en prison. Autant de choses qui nous révoltent et qui m'ont chamboulé. On ne peut sortir de cette lecture indemne.
Une grande question m'a accompagné du début à la fin de ma lecture: qui dois faire le justice? Les policiers ont du mal a arrêté les 'méchants', la justice les laisse s'échapper. Est-ce que créer un groupe pour traquer ces malades mentaux est la solution? Devons nous nous-même faire la loi pour se protéger et protéger les autres de ces personnes? N'est ce pas immoral?

Le trio qu'on va suivre principalement est attachant, on souhaite que tout s'arrange pour eux. Mais vont-ils réussir à faire les justiciers sans que tout ça dégénère? Chacun des personnages à un passé douloureux qui va avoir des conséquences sur ce que ce trio fait. On se demande tout au long si ils vont se venger.
Alice est la plus discrète du groupe, elle fait tout pour qu'on ne la remarque pas. Elle ne vit pas mais survie, c'est ce que j'ai trouvé impressionnant pour ce personnage. Alice est l'opposé de Samira qui fait un peu rebelle. Le seul personnage masculin du trio, Hannes, est resté à l'écart de l'histoire. Je trouve que même si on nous racontait son passé et sa vie, il se cachait un peu dans l'ombre de cette histoire. Molly, la 'chef' du groupe est mystérieuse, on ne sait pas ce qui se passe chez elle.

C'est un roman poignant et traumatisant, l'auteur manie parfaitement le sujet et l'action est juste sublime, on est pris dedans et on ne peut s'arrêter avant d'avoir lu le dernier mot de ce livre.

vendredi 17 novembre 2017

A comme Association tome 6, Ce qui dort dans la nuit

Auteur: Erik L'Homme
Éditeur: Gallimard Jeunesse / Rageot
Collection: Folio Junior / -
Pages: 203
Parution: 2011
EAN: 9782070642076
/!\SPOILER TOMES PRÉCÉDENTS/!\

Lorsque Jasper se décide enfin à revenir à l'Association, il trouve porte close. Entre de faux Agents qui traquent un sorcier joueur de tambour dans le métro et de vrais vampires qui organisent une fête sanglante dans un manoir de banlieue, il n'a pas le temps de s'étonner. Accompagné de son fidèle sortilège Fafnir et d'Ombe qui lui prodigue toutes sortes de conseils bizarres, Jasper mène l'enquête… Ignorant que Walter a disparu et que Mademoiselle Rose passe son temps à discuter avec un miroir, accroché dans sa cuisine ! Jasper sauve la vie de l'Agent stagiaire Nina et remonte avec elle la piste de l'étrange sorcier. Une piste semée de cadavres. Mais qui, du sorcier qui a pris Walter en chasse ou de la troublante Nina, risque le plus de causer sa perte ?


Mon avis:

"On a souvent le sentiment qu'on ne peut pas mourir. Parce qu'on imagine que la mort nous attend loin devant, tout au bout. Au bout de quoi?

Ce sixième tome m'a énormément plu, on en découvre de plus en plus en peu de pages. Et avec une fin pareille on à hâte de la suite. Dans le cinquième tome, Jasper est hanté par Ombe et il peut l'entendre, on essaye en même temps que lui de comprendre ce qui se passe et j'ai quelques suppositions...

Enfin! On ne tourne pas autour du pot pour commencer l'action! Dans ce tome on est directement plongé dans les aventures de Jasper, qui, pour la première fois, se retrouve vraiment seul. Personne n'est là pour l'aider, personne ne lui répond. Un nouveau personnage apparaît dans le tableau des 'méchants', et tout ce que l'on savait jusque là est remis en question. On nage un peu dans l'eau trouble et on se pose des questions: qui dirige ce qui se passe? Qui veut la mort des Agents?
La saga prend un tournant qui ma plaît beaucoup et j'ai hâte d'en savoir plus sur tout ça et savoir comment ça va se terminer.

Je suis encore plus joie car Jasper évolue, il n'est plus le jeune garçon qui agit sans réfléchir avec ses blagues et son narcissisme. Comme si la mort d'Ombe, où peut-être le fait qu'il l'entend l'avait fait mûrir. J'ai l'impression qu'il se rend enfin compte de ce qui se passe avec tous ses massacres...
En plus on entre dans le monde de ses rêves, qui sont assez étranges, on ne sait pas si c'est vrai, prémonitoire mais ses rêves révèlent un côté obscur.

Le seul point négatif qui m'a fait lever les yeux au ciel est la romance. Je trouve qu'elle n'a pas lieu d'être, c'est mal amené et ça n'a aucun sens. Cette romance n'était pas très présente alors ça passe, j'espère juste qu'elle s'éteindra un peu par la suite.

jeudi 16 novembre 2017

Charlie et la Chocolaterie

Auteur: Roald Dahl
Éditeur: Gallimard Jeunesse
Collection: Folio Junior
Pages: 195
Parution: 1997
EAN: 9782070513338

Le métier de visseur de capuchons de tubes de dentifrice ne permettait pas à Mr Bucket de subvenir aux besoins de sa nombreuse famille: Mrs Bucket son épouse, grand-maman Joséphine, grand-papa Joe, grand-papa Georges et grand-maman Georgina. Sans oublier le petit Charlie dont le rêve le plus fou était de manger du chocolat! Aussi, quelle ne fut pas l'émotion du jeune garçon en apprenant que Willy Wonka invitait cinq enfants à visiter sa merveilleuse chocolaterie, la plus célèbre du monde entier. Les cinq enfants qui découvriraient un ticket d'or caché dans cinq bâtons de chocolat...

Mon avis:

"En effet, renifla grand-mère Georgina. Et, aussi sûr que je mangerais de la soupe aux choux demain soir, ce ticket ira encore à une vilaine petite brute qui ne le mérite pas.

Après avoir vu le film mainte et mainte fois je commençais à connaître les dialogues par cœur. Et après toutes ces années je me décide enfin de lire cette histoire. C'est une de ces lectures toutes douces et toutes mignonnes parfaites pour l'hiver. Je trouve en plus que cette histoire est parfaite pour les fêtes de fin d'année avec cette magie et ces miracles.

On est plongé dans une ambiance familiale qui nous donne cet aspect cocooning, même si avant d'entrer dans la chocolaterie tout est sombre et froid. Et dès que l'on entre dedans, tout devient joyeux, coloré et éblouissant. Le livre est beaucoup plus chaleureux que le film.

Willy Wonka est génial avec toutes ses idées farfelues, son caractère joyeux et moqueur nous font bien rire. J'ai l'impression que chacun des autres enfants représentaient un péché, Augustus la gourmandise, Veruca l'envie, Violette l'orgueil et Mike la paresse. Mais Charlie représente tout le contraire, et nous prouve qu'il suffit de pas grand chose pour être heureux.