lundi 9 avril 2018

C'est lundi que lisez-vous? #4


Me revoici, me revoilà avec les cinq petites questions habituelles. Je vous souhaite une bonne semaine de lectures!

Qu'ai-je lu la semaine passée?
Que suis-je en train de lire?
Que vais-je lire par la suite?
Quels sont mes nouveaux livres?
Qu'ai-je vu la semaine passée?

Ce que j'ai lu la semaine passée:


Ça y est! J'ai enfin surmonté ma petite panne de lecture
J'ai continué la saga Lux de Jennifer L.Armentrout avec ce deuxième tome. Le tournant de l'intrigue est des plus impressionnant et je ne m'attendais pas à ce que les personnages évoluent si rapidement. Mais j'ai quand même levé les yeux au ciel plus d'une fois à cause du triangle amoureux qui se met en place.


Ce que je suis en train de lire:


Après avoir essayé plusieurs livres différents, je vais enfin finir la première trilogie du Monde Émergé de Licia Troisi. C'est un livre cher à mon cœur, c'est eux qui m'ont donné le goût de la lecture.
J'ai préféré mettre de côté Hunger Games le tome 3 de Suzanne Collins, je n'arrivais pas à accrocher. Je le préserve pour une autre occasion!

Ce que je prévois de lire:

Je pense que cette question je vais l'enlever. Je ne peux pas savoir à l'avance ce que j'ai envie de lire. D'autant plus que ça me met une pression inutile.


Les livres qui ont rejoins ma bibliothèque:

Gone tome 2, La Faim de Michael Grant. Il m'a été offert par une amie et je suis trop contente car j'avais trouvé le tome 1 original pour une dystopie.

Ce que j'ai vu:



Je suis retombée en enfance avec Shrek. Je me souviens encore de la première fois où je l'ai vu au cinéma avec ma meilleure amie quand on était petite. Ce dessin animé est nostalgique, il me ramène à mon enfance et de temps en temps ça fait du bien.


Par contre la saison 2 de Murder, on en parle? Non mais parce que là moi mon petit cœur il souffre. Je ne vais pas de sitôt regarder la saison 3 sinon je vais faire une crise cardiaque!

samedi 7 avril 2018

Lux tome 2, Onyx

Auteure: Jennifer L.Armentrout
Éditeur: J'ai lu
Collection: -
Pages: 441
Parution: 26 août 2014
EAN: 9782290070451
/!\ SPOILER TOME 1 /!\

Depuis sa rencontre avec Dee et Daemon Black, Katy a vu sa vie changer du tout au tout. Car si Dee est une amie adorable et son frère terriblement sexy, ils sont cependant une source d'ennuis quasi intarissable...
Entre la Défense qui cherche à tout prix à savoir de quoi Daemon est capable et la mystérieuse "trace" qui poursuit Katy, le lien qui les unit sera mis à rude épreuve. Un péril plus grand que celui de la vérité? Rien n'est moins sûr...



Mon avis:

Après avoir été subjugué par le premier tome, la suite de cette saga ne m'a pas autant enchanté. Je n'ai pas été aussi accroché par l'histoire alors que je l'ai trouvé vraiment top.  

L'intrigue de cette saga s'accentue, elle devient encore plus intense et haletante. Maintenant les Luxens doivent faire face à un nouveau danger, sachant qu'il y a toujours des Arums dans le coin. La Défense devient de plus en plus importante et de plus en plus dangereuse. 
Dans ce tome on en apprend encore plus sur les Luxens et leur magie, on voit l'étendue de leur pouvoir et ce dont quoi ils sont capables -le tome 1 n'était qu'un petit aperçu. 
On nous introduit de nouveaux personnages dont on ne sait quoi penser. D'autant plus que l'auteure a mis en place un triangle amoureux, ce qui m'a exaspéré dans ma lecture. En plus il n'y a même pas d'intérêts à  mettre le triangle amoureux, ça paraissait logique qu'il n'y soit pas!

Les personnages sont beaucoup plus attachants dans ce tome, ils ont évolué et ont grandi mentalement -du moins un peu. Certes, Daemon reste le beau gosse arrogant mais on en apprend plus sur lui et sur son passé avec sa famille. On découvre qu'il peut être touchant et gentil, qu'il se cache juste derrière une armure qu'il détruit petit à petit. Katy devient de plus en plus badass, elle ne se laisse plus faire, ce n'est plus la pauvre petite fille qui est sauvé, elle essaye de se sauver elle même et ça c'est top! On découvre des morceaux de sa vie, sur l'histoire de son père, sur sa vie actuelle avec sa mère. 

La petite citation:

"-Et toi? Tu essaies de fuir? Plusieurs secondes s'écoulèrent avant qu'il ne reprenne la parole. C'est ce qui est drôle quand on essaie de fuir. On n'y arrive jamais vraiment. Ce n'est que temporaire.

lundi 2 avril 2018

C'est lundi que lisez vous? #3

Désolé de ne pas avoir pu faire ce rendez-vous la semaine dernière, mais j'avais beaucoup trop de travail pour prendre le temps de vous faire un article. Mais me voilà de retour avec les cinq questions!

Qu'ai-je lu la semaine passée?
Que suis-je en train de lire?
Que vais-je lire la semaine prochaine?
Quels sont mes nouveaux livres?
Qu'ai-je vu la semaine passée?


Ce que j'ai lu la semaine passée:

La semaine passée je n'ai rien lu du tout. Je n'avais pas la tête à ça, et j'avoue que je tombe un peu dans une panne de lecture. J'ai essayé plein de livres à la fois et rien ne passe. Bientôt je trouverais le bon!

Ce que je suis en train de lire:




















Ce que je vais lire ensuite:

Je pense me tourner vers un thriller ou un policier. J'ai besoin de frissons et d'un peu de frayeurs!

Mes nouveaux livres:

Après le Salon du Livre, j'essaye de me restreindre et de ne rien acheter, parce que mon porte feuille souffre un peu beaucoup!

Ce que j'ai vu la semaine passée:



















Je suis allée au cinéma voir Lady Bird, et franchement il était génial! C'est un film que je trouve simple, il montre la vie d'une jeune fille qui va aller à l'université. Mais c'est tellement bien fait! C'est assez comique vu qu'elle fait tout pour ne pas ressembler à sa mère.

Et pour continuer dans la notion de famille j'ai enfin regardé Coco qui est à couper le souffle! Je trouve que les derniers Disney qui sont paru deviennent de plus en plus originaux et nous surprennent!


Je n'ai pas beaucoup lu, mais j'ai bouffé la saison 1 de How to get away with Murder. Et je m'attendais à tout sauf à ça. Même si je n'ai pas accroché dès le début, je ne peux plus lâcher cette série, j'enchaîne les épisodes pour découvrir le fin mot. Mais de rebondissement en rebondissement, ce n'est pas encore fini et je suis loin d'être à bout de mes surprises!

jeudi 22 mars 2018

Lux tome 1, Obsidienne

Auteure: Jennifer L. Armentrout
Éditeur: J'ai lu
Collection: -
Pages: 378
Parution: 17 septembre 2014
EAN: 9782290070468

Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s'attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n'en est pas moins insupportable et arrogant!
Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d'un autre œil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l'éviter quand tout lui crie de s'en approcher?


 Mon avis:

Je me suis enfin lancée dans cette saga dont j'ai énormément entendu parlé et elle en vaut le coup. J'ai été surprise de découvrir l'univers que l'auteure a créé. Surtout j'ai été impressionné, je m'attendais à ce que ça parle de loup-garous (à savoir pourquoi, je n'en sais rien), et c'est loin d'être une simple histoire de loup-garous. Il y a tout un monde fantastique qui m'a surprise et que j'aimerais découvrir encore plus.
En plus dès la première ligne on est plongé dans le roman, je n'ai pas pu lâcher le livre avant d'en avoir le fin mot de l'histoire. L'auteure met en place un suspens insoutenable car il faut attendre longtemps avant d'avoir des révélations. On se retrouve dans la même position que Katy, on sent qu'il se passe quelque chose, mais tout autour de nous nie les faits. 

Les personnages m'ont déçu. Je m'attendais à plus sophistiqué. Ce sont des gros clichés: Daemon ou le mec hyper sexy mais distant et froid qui ne veut pas voir la jeune héroïne, monsieur est aussi hautain. Et la fille, cette pauvre petite qui se trouve moche mais dont tout le monde tombe sous son charme... Ces clichés m'ont fait sortir les yeux de leurs orbites. J'espère qu'ils évolueront au fil des tomes. 
Sinon j'ai beaucoup aimé les touches d'humour que nos personnages apportaient avec leur caractère bien trempé. On passe très vite dans une atmosphère détendu et humoristique.

Un des gros point négatif est la tension qu'il y a tout au long du livre entre nos deux protagonistes. Sérieusement? J'attendais qu'ils se sautent enfin dessus histoire qu'on passe à autre chose. Mais même si ça m'agaçait, je suis heureuse de voir leur relation évoluer.


La petite citation:

"Tu as déjà entendu l'expression "Méfiez vous de vos rêves, ils pourraient devenir réalité?" C'en est l'illustration parfaite.

lundi 19 mars 2018

C'est lundi que lisez vous #2

Pour ces rendez-vous, je vais rajouter deux petites questions aux autres, car je trouve intéressant de les inclure dedans.

Qu'ai-je lu la semaine passée?
Que suis-je en train de lire?
Que vais-je lire par la suite?
Quels sont mes nouveaux livres?
Qu'ai-je vu la semaine passée?


Ce que j'ai lu la semaine passée:






















Kaleb de Myra Eljundir (mon article ), j'ai beaucoup aimé, l'histoire est original, le personnage est l'anti héros parfait qui change des clichés.
Le premier tome de Lux (l'article est en cours) m'a laissé mitigé. Autant l'histoire est bien écrite, j'ai été happée dans ce monde dès la première ligne, mais le problème c'est que ça rentre trop dans les clichés de la romance. Les personnages sont agaçants et je les adore par la même occasion. Imaginez mon taux de frustration à ne pas savoir si je les aime ou pas!!

Je suis en train de lire:





Voilà, je vais enfin finir la trilogie! Je viens à peine de commencer et se sera sûrement plus long vu que je le lis en VO et que je n'ai pas envie de quitter cet univers.

Ce que je vais lire ensuite:

Je vais sûrement me tourner vers un thriller ou un policier. On verra bien lequel au moment venu!

Ce que j'ai acheté:

Et oui, j'ai vidé mon porte-monnaie au Salon du Livre de Paris. Ça a été génial, des livres partout quoi de mieux?
-Lux tome 1 et 2 de Jennifer L. Armentrout
-Les étoiles de Noss Head tome 1 et 2 de Sophie Jomain
-Kaleb tome 2, Abigail de Myra Eljundir
-Maman a tort de Michel Bussi
-L'épreuve tome 5, La Braise de James Dashner
-Les vagues de Virginia Woolf
-Suicide d'Eric Levé
-Red Queen tome 1 de Victoria Aveyard
-J'étais là de Gayle Forman
- Le Jeu des Ombres de Louise Erdrich
-Je te vois de Clare Mackintosh

Ce que j'ai vu:




La Forme de L'eau de Guillermo del Toro. Et franchement il est génial. Il y a un mélange incroyable entre la tendresse presque naïve et la violence. C'est beau et laid, c'est étrange. C'est un mélange entre deux mondes. 
Je ne veux pas vous en dire plus, pour que vous puissiez le savourez comme je l'ai fait.

Kaleb tome 1, Kaleb

Auteure: Myra Eljundir
Éditeur: Robbert Laffont
Collection: R
Pages: 442
Parution: 2012
EAN: 978222112682
/!\ DÉCONSEILLÉ AUX ÂMES SENSIBLES /!\

À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe: il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé. Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule...
Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller?


Mon avis:

Depuis le temps que j'ai ce roman dans ma PAL, je l'ai enfin sorti et il m'a coupé le souffle! Il est d'une originalité flagrante, on n'a pas assez de romans de ce genre et ça manque!

Dans cette histoire il y a deux camps les Enfants du Volcan (EDV) et les chasseurs d'EDV. Mais ce n'est pas si facile que ça, on ne sait pas qui est gentil et qui est méchant. Les EDV veulent se protéger des chasseurs, ce sont des personnes perdues qui ne savent pas ce qui leur arrive. Les chasseurs d'EDV veulent qu'il n'y ait aucun risque et sont près à tout pour sauver l'humanité. Mais plus on avance dans l'histoire, plus on se rend compte qu'il y a des gentils et des méchants dans les deux camps.
L'auteure développe très bien le taux d'informations qu'elle nous donne. On découvre de plus en plus de choses au fil des pages sur les EDV, sur des faits passés... C'est vraiment riche!

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, au début à cause du personnage de Kaleb me rendait folle. Il était insupportable, c'était le type arrogant, hautain et qui est beau comme un dieu. Ça faisait beaucoup de clichés pour les premières pages. Mais une fois qu'on a passé le cap des cinquante pages, tout prend son sens. Kaleb est l'anti-héros parfait. Il ne veut pas faire le bien, il veut se sauver lui, et profiter de ses pouvoirs pour ses désirs. Même avec ce côté obscur, il arrive à être attachant.

Il y a des moments de violence, et ça m'a fait froid dans le dos. On ne nous épargne pas les détails et s'en ai même un peu écœurant, je n'aimais pas ça du tout! 


La petite citation

"Le Bien et le Mal ne sont pas si différents. Ce sont des frères jumeaux qui s'épanouissent différemment. Il suffit parfois d'un minuscule grain de sable pour enrayer la machine et inverser la tendance de chacun. Et si le Mal peut devenir le Bien, c'est que tout est possible...


mardi 13 mars 2018

Les Insoumis tome 1, Ruby

Auteure: Alexandra Bracken
Éditeur: Le Livre de Poche
Collection: Jeunesse
Pages: 512
Parution: 1 avril 2015
EAN: 9782011614117

Dans un futur proche, les adolescents sont décimés par un virus inconnu. Les survivants dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu'ils représentent, et parqués dans des camps.
Ruby et quelques autres refusent cette fatalité et s'enfuient.
Échapperont-ils à leurs poursuivants?
Et surtout, parviendront-ils à maîtriser leurs pouvoirs sans perdre leur âme?



Mon avis:

Je sors de cette lecture et j'en suis toujours secouée, l'histoire ne sort pas de ma tête. J'ai besoin de me procurer la suite, pour apaiser toutes mes pensées. J'ai besoin de savoir comment ça va se dénouer. C'est un énorme coup de cœur.

Dès les premières lignes on est sous l'emprise de l'action, on suit Ruby dès son plus jeune âge, on rebondit d'aventures en aventures. Tout au long du tome on suit les personnages avec une boule au ventre, l'auteure créée une peur constante de ce qui peut se passer par la suite. On est jamais à l'abri d'un danger, on ne se sent jamais en sécurité. C'est un monde oppressant, on se retrouve coincé dans ce monde qui pousse les gens à avoir peur d'eux même. Le suspens nous broie les entrailles, ce livre se lit très rapidement: dès la fin d'un chapitre on nous met en haleine. Alors imaginez la fin!
Ce qui est comique c'est qu'on croit savoir qui sont les gentils et les mauvais, mais dans cette dystopie il n'y a que des nuances de gris. Personne n'est tout gentil ou tout méchant. L'auteure parvient à déséquilibré nos perceptions de ce monde, ce qui chamboule nos personnages qui se retrouvent seuls.

Les personnages sont charmants, on s'attache très vite à eux. Ruby est assez contradictoire, elle est forte mais elle a tellement peur de ce qu'elle est capable de faire que ça a rend fragile et réelle. Chubs est terre à terre, c'est "l'intello" du groupe qui se cache derrière sa carapace. Liam est le grand frère qui essaie de protéger tout le monde et se sent coupable pour ce qu'il n'a pas réussi à faire, il a un cœur en or. Enfin Suzume est la petite protégée de notre groupe car c'est la plus jeune, elle est puissante et forte mais est coincée dans une peur qui la tue petit à petit.
Et tout ce groupe ensemble est assez comique. J'ai beaucoup rie lorsqu'ils discutent, ils ont des réflexions hilarantes mais qui leur paraît importantes.

Le seul point négatif, qui n'en ai pas vraiment un, c'est le fait que des fois j'avais l'impression que c'était trop facile, que ça arrivait trop rapidement. Des moments où je me suis dit "C'est tout?". Mais comment vous dire que j'avais extrêmement tort. L'auteure nous mène par le bout du nez et nous fait un retournement de situation inattendu incroyable! 



La petite citation:

"Les rêveries entraînent la déception, et la déception plongeait dans une déprime dont il n'était pas facile de sortir. La grisaille était préférable aux ténèbres.